L’ÉCHO DE LA LUMIÈRE
(72 pages)
Edilivre/2018
Couverture : Marc Pessin, peintre-graveur
ISBN : 9782414274291, papier 9.50€/Livre numérique : format Pdf et format Epub 4.99€

Six proses dont la première, très court texte imaginaire, a donné le titre à l’ouvrage. Ce texte, écrit pour l’exposition Pierres sacrées du peintre-graveur Marc Pessin, évoque le parcours de l’auteur qui a réussi fuir la dictature de Roumanie. Le rêve d’amour entre Bogdan, rescapé d’une chambre de mort de Timişoara, et sa collègue d’université habillée dans un anorak bleu alors que les étudiants qui soutenaient la Perestroïka de Gorbatchev furent emprisonnés... Puis on se retrouve dans la campagne moldave où une paysanne est revenue après 18 ans dans les prisons communistes parce que sa chèvre espiègle avait encorné le portrait du président du pays. Deux autres textes présentent, avec réalisme et amertume, les relations entre les Juifs et les Roumains dans un village de Bucovine. Enfin, on est début de mois de mai, dans les anciennes montagnes de Dobrogea. La nature d’une beauté et pureté exceptionnelles et ne donne aucun signe d’alerte de l’accident de Tchernobyl qui a eu lieu une dizaine de jours avant sans que personne le sache...

Jean-Pierre LONGRE (professeur universitaire, critique littéraire) : Les six textes en prose de ce nouveau livre de Cornelia Petrescu révèlent des souvenirs personnels ou collectifs filtrés et poétisés par la mémoire. Si le premier, qui donne son titre au recueil, est un ‘’ texte imaginaire’’ symbolisant la remontée à la source et composé de visions oniriques et fantastiques, les suivants sont fondés sur des ‘’ faits réels’’ entrant dans l’histoire individuelle, de soi ou des autres...