LA NUIT DES CIGALES
(160 pages)
Editions Thot Grenoble/2004
Couverture d'Oana Hrişcă
Disponible chez l’auteur 15 €


Harcèlement moral, phénomène insidieux qui frappe à ces jours tant de gens honnêtes et compétents, en les poussant vers l’hôpital ou à la périphérie de la société ! C’est le cas de Bruno, chercheur pertinent et inspiré qui est volé par son chef qui n’hésite pas à se débarrasser de son ‘’ami’’ en l’excluant, sans réticences, de sa profession. Sa vie se croise alors avec les destins d’Antonia, de Léa ou de Ping-Pong, en nous plongeant dans la noirceur de la vie : drogue, viol, meurtre. L’amitié et l’amour sont heureusement des remèdes encore possibles...

Jacques ROGGERO (critique littéraire) : ... De Cioran à Ionesco, de Virgil Tănase à Petru Dimitriu […], si nous en avions le désir, il nous serait possible d’habiller des bibliothèques entières, tant les Roumains parviennent à offrir à la littérature une force vraie, une pensée puissante et quelques inclinations assez similaires aux nôtres. […]. En effet, dans cette Nuit des cigales, Cornelia nous démontre, entre les lignes, qu’elle connaît le prix de chaque chose… Sa palette littéraire autant qu’humaine est largement ouverte. […] Cette femme est à la fois forte et douce ; et plus le talent, lui, est indéniable.